Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Anglais > W. Shakespeare’s MACBETH (2015)
Par : V. KLEIN
Publié : 17 décembre 2015

W. Shakespeare’s MACBETH (2015)

Sortie cinéma (VOSTFR)


"Les peurs que l’on ressent ne sont rien auprès des terreurs que l’on imagine." (Macbeth, Acte 1, Scène 3)


Dans le cadre de la séquence de travail sur William Shakespeare et son oeuvre aussi bien universelle qu’intemporelle, les élèves de 3ème 4 ont eu l’occasion de se rendre au cinéma de Châteaudun pour assister à une projection en version originale sous-titrée de la toute nouvelle adaptation cinématographique d’une des tragédies les plus célèbres du dramaturge anglais, à savoir "Macbeth". Cette pièce avait été travaillée en cours d’anglais afin de permettre une approche plus approfondie (et, il faut l’avouer, plus abordable et plus compréhensible pour les élèves) de l’oeuvre de William Shakespeare.


"Étoiles, cachez vos feux ! Que la lumière ne voie pas mes sombres et profonds désirs ! Que mon oeil ne regarde pas ma main, mais pourtant qu’elle accomplisse ce que mon oeil n’osera regarder une fois fait !"
(Acte I, Scène 4)


Il convient d’ailleurs de rappeler qu’aucun acteur anglais n’oserait prononcer le nom de cette pièce. Une vieille superstition persiste encore aujourd’hui et affirme que ce nom est maudit. Ainsi, dans le monde du théâtre, cette tragédie est appelée par son surnom, "The Scottish Play", littéralement "La Pièce écossaise".


Plusieurs fois adaptée au cinéma auparavant (notamment par Roman Polanski et Orson Welles) et bien qu’elle ait été écrite il y a quatre siècles, la pièce continue de fasciner aujourd’hui. Cette nouvelle adaptation cinématographique est signée par Justin Kurzel qui a le mérite d’avoir été très fidèle à la langue de Shakespeare, à tel point que durant certains passages du film, les seules sonorités audibles par le spectateur sont les répliques elles-mêmes. Aucune musique, aucun bruitage ne viennent perturber le rythme chantant des mots du Barde dans la bouche des acteurs et des actrices.


"Ce qui est fait ne peut être défait." (Acte 5, Scène 1)


La pièce raconte l’histoire d’un vaillant guerrier (autant que chef charismatique) se déroulant sur les champs de bataille au milieu de l’Écosse médiévale.


Après une rencontre avec trois créatures surnaturelles qui lui prédisent un grand destin (dans un premier temps, l’accession au titre de Thane de Cawdor puis, dans un deuxième temps, l’accession au trône d’Écosse) Macbeth et son épouse, Lady Macbeth, se voient peu à peu dévorés par une ambition sans limites qui les poussera à commettre le meurtre du Roi Duncan. Cette soif de pouvoir absolu finira pourtant par mener les époux à la folie, puis à leur perte.


"La vie n’est qu’une ombre qui passe, un pauvre acteur
Qui s’agite et parade une heure, sur la scène,
Puis on ne l’entend plus."
(Acte 5, Scène 5).


Et tout le reste est silence.